Les INFJ sont-ils faits pour l’art?

Il y a une sorte de controverse sur Internet au sujet de la prédisposition naturelle des INFJ pour l’art. Quand on cherche « carrières pour INFJ », souvent dans la liste proposée figure « artiste ». Il en va de même dans des livres comme « Do what you are », le livre de conseil de carrière préféré de Penelope Trunk.

Pourtant, d’après le site Personnality junkie que je trouve excellent niveau perspicacité et franchement très sérieux, les INFJ devraient éviter une carrière dans l’art, en tout cas l’art visuel. La raison serait que les INFJ avec leur Se en position inférieure seraient attirés naturellement par l’art mais en fin de compte le Se n’étant pas leur force, l’art serait une source de stress.

D’après l’auteur de l’article, Elaine Schallock, les INFJ sont attirés par l’art visuel car il leur permettrait de rendre « réel », matériel une idée produite par leur Ni. Cependant, INFJ s’aperçoit vite qu’il ne peut pas réaliser parfaitement bien ce qu’il a en tete, ce qui, a cause de sa nature perfectionniste, risque de le tourmenter sérieusement. En écrivant cela, l’auteur se base sur sa propre expérience en tant que pâtissière. Elle n’a jamais été satisfaite de ses créations mais les rares fois où ça arrivait l’encourageaient à continuer. Pour elle, c’est une spirale infernale. Lire la suite

Comment juger l’art ?

img_1061Aujourd’hui j’ai écouté un podcast avec une de mes artistes peintres préférées, Lisa Congdon, et elle disait que, quand elle a débuté, ses œuvres étaient terribles pendant un long moment. Terribles dans le sens pas bonnes du tout. Comme je débute et que mes œuvres sont assez terribles aussi, ça m’a rassurée. Mais ensuite je me suis demandé : comment reconnaître une « bonne » œuvre si un jour j’arrive à en produire une ?

Cette question m’a pas mal turlupinée pendant que je regardais l’émission « À vos pinceaux ». Sur quels critères les œuvres d’art sont-elles jugées? Faut-il être un prof de dessin ou un critique d’art pour pouvoir juger si une œuvre est réussie ? Est-ce qu’il y a des critères objectifs ou est-ce juste une question de goût?

Après réflexion (et quelques recherches), je constate qu’il existe bien des critères objectifs pour juger une œuvre mais le degré d’importance de ces critères varie en fonction de goût. On peut toujours dire « j’aime » ou « je n’aime pas cette œuvre » mais si on nous demande des explications, il faut bien trouver des arguments.

En fonction de la personnalité, les arguments ne seront pas les mêmes.

Lire la suite

Trouver son style

C’est sûrement la question qui tracasse beaucoup d’artistes débutants. La plupart des artistes sont reconnaissables d’après leur style et on a envie de faire pareil. D’avoir une sorte d’identité. Si on met de côté les contraintes commerciales qui voudraient que l’artiste soit un minimum prévisible et stable, nous sommes toujours en quête de notre essence, une sorte de visage que l’on offre au monde.

Je pense en réalité qu’on ne trouve pas son style, c’est le style qui nous trouve. Plus exactement, on a tous un style. C’est comme l’écriture. On a chacun une façon unique de tenir le stylo, le crayon, le pinceau. On a notre personnalité et notre héritage qui contribuent à nous rendre uniques. On a notre sensibilité et nos thèmes de prédilection. On a nos médiums préférés.  Lire la suite